Influence de la parthénocarpie sur la dégénérescence florale chez le bananier. Chapitre III. La signification de la relation parthénocarpie-dégénérescence



  • Authors : De Langhe, E.A.L.

  • Document type : Journal article

  • Year of publication : 1964

  • Journal title : Fruits

  • Volume (number) : 19 (6)


  • Pages : 311-322

  • Peer-reviewed : Yes

  • ISSN : 0248-1294; 1625-967X

  • Language(s) : French

  • Abstract : Résultats des travaux de l'auteur pour la préparation de sa thèse de doctorat en Sciences agronomiques (Université de Gand) qu'il a soutenue en mars 1963. Les principales questions traitées sont les suivantes: 1 - Relation entre le développement de l'inflorescence et le poids moyen de la banane - Il n'existe qu'une relation incomplète entre le nombre de bananes par régime et le poids moyen de la banane. - Relation entre le nombre total de fleurs et le poids moyen de la banane. 2 - L'évolution des dimensions de la bractée sur l'inflorescence constitue un indice exact de la parthénocarpie. - Evolution chez les bananiers non comestibles et comestibles. - Hypertrophie de l'"ovaire réduit" chez les fleurs mâles. - Fleurs dites "neutres". - Le rapport G chez les bananiers non comestibles et comestibles. 3 Signification de la relation "parthénocarpie - dégénérescence". - Phases de la parthénocarpie. - Les plantains sont les plus anciens et les plus évolués des bananiers. - La parthénocarpie est plus avancée chez les plantains que chez les autres bananiers comestibles - Variation du degré de parthénocarpie à l'intérieur du sous-groupe "plantains". - Relation entre la dégénérescence et l'âge des plantains. - Esquisse d'une histoire de l'évolution dans le genre Musa.

  • Keywords : PLANTAIN; FLOWERS

  • Open access : Yes

  • Document on publisher's site : open View article on publisher's site

  • PDF : open

  • Musalit document ID : IN010043


Generate Citation